Découvrez le projet Gérontonum

pour favoriser la vie sociale en Ehpad même en période de pandémie

Le confinement a profondément fait bouger les façons de communiquer et de se divertir et a accéléré la digitalisation des Ehpad. Depuis octobre 2020, le projet Gérontonum, initié par le Centre de Ressources Ehpad du CH de Périgueux, en partenariat avec Anisen et Actiméo, participe à ce changement. Car, il permet aux  Ehpad de la Dordogne, de disposer d’outils digitaux pour optimiser et structurer la vie sociale en Ehpad, tout en offrant une réponse aux problématiques terrains. Un projet financé par le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine et soutenu par l’ARS.

Le projet et ses objectifs

Gérontonum s’est construit en appui d’une réflexion sur les problématiques liées à la vie sociale en Ehpad. Initialement envisagé pour une expérimentation sur 2 ans, la pandémie de COVID-19 en a modifié le contexte et impacté fortement les Résidents : isolement accru, altération des liens sociaux, diminution voir suppression des activités collectives, etc. Ce contexte a poussé également à  l’émergence de nouvelles pratiques et opportunités liées au digital et des inégalités des établissements concernant les outils digitaux.

Le Centre de Ressources avait participé à une expérimentation auprès de séniors aidants, testeurs des tablettes géronto-numériques d’ANISEN dans le cadre d’un projet en faveur des aidants. La Coordinatrice Territoriale du Centre Ressources EHPAD du CH Périgueux, Corinne RONGIERAS,  en a formalisé les contours et composantes, en tenant compte du contexte pour les EHPAD (fort mobilisés par ailleurs) et des enjeux de lutte contre l’isolement et la perte d’activités sociales pour les résidents, pour porter et défendre ce projet à leur attention et dans sa globalité. C’est ainsi que le projet Gérontonum, présenté et retenu par le Conseil Régional NOUVELLE AQUITAINE en juillet 2020, a vu le jour.

Le projet Gérontonum pour optimiser la vie sociale en Ehpad

Gérontonum a pour objectifs de répondre aux nouveaux enjeux causés par la crise sanitaire. Il offre l’opportunité aux EHPAD engagés de découvrir et s’approprier de nouvelles pratiques professionnelles avec de nouveaux outils. Mais aussi aux résidents de s’engager dans l’utilisation accompagnée ou en autonomie, d’outils numériques de façon ludique, adaptée et stimulante. Le projet a été présenté à tous les EHPAD de DORDOGNE et  57 Ehpad, soit 84% des Ehpad de la Dordogne ont répondu présent. Ce sont près de 6000 personnes âgées résidentes, qui bénéficient des bienfaits des outils mis en place.

En effet, le projet propose de financer aux établissements participants, un pack composé :

Etude d’impact approfondie sur  l’apport des outils numériques

En parallèle, Gérontonum c’est aussi une étude d’impact approfondie pour tester et mesurer la plus-value en santé et maintien des capacités des résidents utilisateurs par la tenue d’ateliers de stimulation numérique multi-domaines et le développement d’un outil de communication avec les familles en Ehpad.

Cette évaluation conçue avec le concours du Docteur ABADIE au titre du comité d’expert ANISEN, le Docteur Frédéric WONE médecin coordonnateur au pôle EHPAD DU CH PERIGUEUX et l’équipe de pilotage, permettra de mesurer la plus-value apportée dans la gestion des troubles du comportement, les nouvelles pratiques de stimulation, le renforcement du lien social et l’accompagnement en soins. La traçabilité et la valorisation des actions permettra en outre de mesurer la perception des professionnels d’une part pour ces outils mais aussi celle des résidents qui procéderont aussi  leur évaluation du dispositif.

Les retours terrains permettront également à ANISEN d’optimiser les outils digitaux, à destination des personnes âgées et du personnel en Ehpad. Les résultats de l’étude d’impact permettront de mettre en place de nouveaux processus sur la vie sociale et la communication au sein des Ehpad.

L’univers du numérique au service de l’humain

Les restrictions sanitaires mises en place en Ehpad depuis un an ont presque imposé le digital aux établissements. Ce qui signifie une vie sociale plus digitale, mais tout en gardant l’humain au cœur des préoccupations et valeur première ! C’est avec cette optique que le Centre de Ressources EHPAD du CH Périgueux a choisi ses partenaires pour ce projet.

Actimeo est un outil de web visio-visite permettant aux équipes de mettre en place des rendez-vous visio, simplement, avec les proches et les familles des résidents au sein de l’Ehpad. Un outil simple mais indispensable pour garder le lien durant cette période.

Anisen propose un logiciel de vie sociale innovant qui offre aux établissements une solution complète pour structurer, gérer et optimiser la vie sociale, cela grâce à cinq outils : plateforme de services,  planning de vie sociale, outils de coordination, programme d’activités thérapeutiques et site de gestion.

Ce projet est entièrement gratuit pour les Ehpad participants, grâce au financement de la Région Nouvelle Aquitaine et au soutien de l’ARS ;  340 tablettes réparties entre tous les établissements participants, ont fait l’objet d’un don par la plateforme « Gardons le lien » pour démarrer le processus.

Conclusion

Malgré la vaccination au sein des Ehpad, le « retour à la normale » des activités et des visites risque encore se faire lentement et potentiellement de façon altérée, ce qui accentue la nécessité de se réinventer avec et pour les résidents, avec et pour les professionnels aussi.

Face à cela, le projet Gérontonum est d’autant plus d’actualité et suscite l’engouement des Ehpad participants. Les bilans intermédiaires ont montré que 95% des participants sont très satisfaits de l’apport de la solution.

Débuté en octobre 2020, pour une durée initiale d’un an, le projet est donc en réflexion pour se poursuivre pour une année supplémentaire !

 

Article relayé sur SilverEco.org