Idées pour impliquer les familles

à la vie sociale et l'animation

en Ehpad et en Résidence Autonomie

Comment impliquer les familles à la vie sociale en Ehpad ou Résidence Autonomie ? Lorsque nous parlons de vie sociale en Ehpad ou en Résidence Autonomie chez Anisen, il est pour nous évident d’inclure les familles et proches des résidents. Car ils constituent une part importante du bien-être de la personne. Ils sont également importants pour l’établissement, car ils représentent un allié du quotidien pour accompagner la personne résidente. Nous vous proposons donc au travers de cet article et de la vidéo associée, des idées pour impliquer les familles à la vie sociale de l’établissement. Nous vous proposons également des astuces à mettre en place en temps de pandémie et de confinement.

Aider les résidents à impliquer leurs familles dans leur quotidien en établissement

Découvrez nos idées via la vidéo ou détaillées ci-dessous.

1) Créer des événements de partage entre famille et résidents

Proposez régulièrement des événements physiques ou digitaux, regroupant familles, résidents et équipes de l’Ehpad ou de la Résidence. Voici quelques exemples d’événements pouvant être mis en place (astuce gérez vos événements avec les activités externes du logiciel Anisen) :

- Un quizz : par exemple de culture générale ou quizz musical (quizz musical PAT Games). N’hésitez pas à mixer les équipes pour, par exemple les familles contre les résidents, les familles et résidents contre les équipes de l’établissement, etc.

- Un atelier manuel : avec un objet qui peut être gardé par les familles ou le résident, par exemple, une couronne de Noël. Vous pouvez aussi proposer des ateliers spécifiques avec les petits enfants. Mais également des ateliers de transmission de compétences des résidents vers les proches, selon leurs capacités préservées et leurs centres d’intérêts (par exemple : atelier jardinage, couture, musique, etc.).

- Une séance de relaxation ou de musicothérapie : la relaxation concerne tout le monde et est même tendance. Vous pouvez proposer des séances collectives ou individuelles, avec le résident et la famille, pour plus de tranquillité.

 

2-  Encourager la discussion par le souvenir

Bien évidemment les interlocuteurs se connaissent et connaissent les grandes lignes de leurs vies. Cependant, ils ne connaissent pas forcément tous les détails. Vous pouvez mettre à disposition des familles, lors de leurs visites, des fiches de discussion sur des sujets précis et pourquoi pas, liés à la période où l'actualité. Chaque personne répond et raconte son souvenir. N’hésitez pas à renouveler les fiches régulièrement, pour que les familles aient de nouveaux sujets de découverte et de discussion.

Et en ces temps de confinement et de pandémie, ces jeux de discussion peuvent bien sûr être fait à distance en visio !

Par exemple :

- Les anecdotes sur mon travail, mon service militaire ou civique, les vacances, mes enfants, etc.

- Les fêtes, par exemple Noël : racontez votre plus beau réveillon,  votre plus beau cadeau de Noël, etc.

- Un âge, un souvenir : à 10 ans, à 20 ans, à 30 ans, à 40 ans, à 50 ans, etc.

- Débat d’actualité, que pensez-vous des nouvelles technologies, de la politique actuelle, de la pandémie et des conséquences,  etc. Attention, certains sujets peuvent rendre les débats houleux.

-  Les centres d’intérêts, par exemple la cuisine : un plat préféré, la meilleure recette, un plat qui remémore des souvenirs, le plat que vous avez le plus préparé dans votre vie, etc.

- Les préférences : les personnes proposent deux choix et demandent aux autres leurs préférences et pourquoi. Par exemple : plutôt voyage ou travail, plutôt soupe ou burger, plutôt livre ou cinéma, etc. Cette technique ne fait pas appel aux souvenirs et peut donc être utilisée avec des personnes ayant des difficultés de mémoire.

3-  Proposer un travail commun

Afin de stimuler une réflexion commune entre résidents en Ehpad ou Résidence Autonomie et familles / proches, vous pouvez mettre en place des concours ou challenges réguliers, durant un temps déterminé. Par exemple, durant un mois, offrez la possibilité à vos résidents d’écrire un poème en collaboration avec ses proches. Le poème peut parler d’un événement vécu ensemble, d’un lieu qu’ils connaissent, etc. A la fin de la période, tous les poèmes pourront être affichés au sein de l’établissement. Vous pourrez par la suite, inviter les proches participants, à un goûter pour découvrir l’exposition.

En temps de confinement, cet exercice peut également se faire en visio, à distance, pour certains challenges.

 

Autres idées de travail collaboratif : une séance photo, un dessin ou un tableau, une vidéo, etc.

Créer du lien entre l’établissement et les familles

Comme nous le disions plus haut, les familles et les proches des personnes âgées résidentes sont un allié important pour l’établissement. La communication est un élément essentiel pour réussir à impliquer les familles à la vie sociale en Ehpad et Résidence Autonomie. Voici donc quelques idées simples à mettre en place pour fortifier ce lien entre famille et établissement :

4)  Un moyen de communication collectif régulier.

Selon vos outils et usages, vous pouvez par exemple créer une page sur les réseaux sociaux (Facebook, instagram, etc.), pour partager des actualités régulières. Des réseaux sociaux et de communication comme Familizz ou Famileo. Ces outils sont des réseaux de communication dédiés aux usages en établissement de type Ehpad ou Résidence Autonomie. D’autres parts, vous pouvez mettre en place une newsletter ou une gazette digitale mensuelle, avec quelques informations sur l’actualité de l’établissement et des résidents.

 

5)  Des informations et bilans individuels : 

l'aspect collectif est intéressant pour les familles, mais l’individuel l’est encore plus. Pour cela envoyez régulièrement, de façon mensuelle ou trimestrielle, en fonction de la disponibilité, des bilans et photos de la personne à sa famille.

Astuce : les partenaires Anisen bénéficient d'un site de gestion avec des statistiques individuelles et collectives précises sur les temps de vie sociale et les centres d’intérêts de la personne. Le site permet également d'exporter les planning de vie sociale, et d'avoir accès à des indicateurs de bien-être et d'activité.

Avez-vous d’autres idées pour impliquer les familles à la vie sociale en Ehpad et Résidence Autonomie ? N’hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de les ajouter. Et nous vous souhaitons de belles initiatives visant à impliquer les familles !